Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous ?

  • : BLOG DES PAROISSES CATHOLIQUES DE VAULX EN VELIN
  • : Vous trouverez sur ce blog toutes les informations de la vie des paroisses de Vaulx en Velin
  • Contact

PERMANENCES



Pour vous renseigner sur la vie de la paroisse,
demander un sacrement (baptême, mariage,
sacrement des malades,...)
Pour rencontrer un prêtre
ou une permanente   en pastorale  
Pour prendre rendez-vous et vous confesser
Pour discuter
Pour toute information sur la vie de la paroisse

Les permanences
se tiennent à la Maison paroissiale ST THOMAS
tous les jours
de 17h00 à 18h45
3, rue Driss Benzekri
69120 VAULX EN VELIN
04.78.79.60.60

    

Mme Solange PORTE (caté et aumôneries)
Samedi: 10h - 12h00 ou sur RDV
   

Marie Yvonne HAVYARIMANA
Secrétaire paroissiale
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi :14h - 19h
     


     
 

Welcome - Marhaba - Bel bonjou - Bienvenido - Bem-vindo-Karibu - Nal-varravu - Bienvenue

   BIENVENUE

 

accueil blog Sept2012   

Welcome Swagata - добре дошъл  

Bel BonjouBienvenidos – Benvenuto 

Gratus Mihi Venis -  Boyeyi Bolamu 

Tonga Soa  - Bem-Vindo - Nal-Varravu 

HOAN NGHINH

 

Archives

PRIONS ENSEMBLE

Messes du Dimanche
 
le samedi (messe anticipée du dimanche)
à 18h30 à l'église Notre Dame de l’Assomption (Village)
 
le dimanche
à 9h30 à l'église St Joseph (Vaulx-Sud, 57 avenue Roger Salengro)
 
à 10h30 à l'église Saint Thomas (Vaulx-Centre, 16 Avenue Pablo Picasso) 
 
à 11 h à la chapelle St Jean (chapelle 38 petite rue du Roulet, Villeurbanne)
 
à 09h00 le 1er dimanche du mois à l'église Notre Dame de l’Assomption (Village) 
 
Messes de semaine
 
à l'Oratoire de Saint Thomas :  
Du lundi au jeudi à 7h30
Vendredi à 08h30
à l'Oratoire de Vaulx-Village :
lundi et jeudi à 18h45
 
à l’église St Joseph :
mercredi à 18h15
Attention pas de messe en décembre et janvier
 
au Grand Bois (4 chemin du Grand Bois) :
mardi à 18h45
 

Groupe de prière: Parole et vie
à l'Oratoire de Saint Thomas :  
tous les 1er et 3ème mercredis du mois à 18h
Adoration du Saint Sacrement   
 
à l'Oratoire de Vaulx Village:
tous les jeudis de 17h30 à 18h30
Méditation du Chapelet
 
à l'église Saint Joseph :
tous les mercredis à 17h 15  
                   
au Grand Bois (4 chemin du Grand Bois) :
2ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30       
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 14:15

La Communauté Africaine de la Paroisse Notre Dame de l'Assomption a célébré les 80 ans du Père Jean Thébault

 

Retrouvez l'intégralité de l'allocution du délégué de la Communauté Africaine de la Paroisse prononcée en cette occasion en cliquant ICI 

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 03:00

 

C'est le 15 janvier 2012, à l'occasion de son premier anniversaire, que nous avons décidé de faire baptiser Janelle.

Résidant dans le quartier depuis 3 ans maintenant, le lieu du baptême nous a semblé évident: l'accueillante petite Chapelle Saint-Jean de Villeurbanne.

 

Le jour du baptême, amis, famille et paroissiens ont contribué à rendre cette cérémonie tout simplement magnifique. La célébration a été très dynamique et gaie, exactement comme nous l'avions imaginé.
 

Un des temps forts: Janelle qui tend la main vers le cierge allumé tenu par son parrain.                             

 

Nous remercions de tout coeur la communauté paroissiale de Saint-Jean, et plus particulièrement le Père Régis, Marie-Yvonne et Paz, qui nous ont guidé et aidé lors de la préparation et du déroulement du baptême de notre fille.

 

Nous espérons que la Chapelle Saint-Jean continuera encore longtemps à accompagner les grands moments de la vie des personnes du quartier.

 

Bien amicalement,

 

Audeline & Frédéric

 

 

DSCF5007.JPG ReduitAutres 8196.JPG ReduitAutres 8184.JPG ReduitAutres 8141.JPG ReduitAutres 8159.JPG Reduit

 

 

 

Repost 0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 22:23
Ecouter ci-dessous l'émission RCF enregistrée durant le pélerinage diocésain à Rome

Claudette Godelle et Pierre Barneou interviennent

http://www.rcf.fr/popup_mp3.php3?id_document=65930&id_locale=18

Une fois le lien lancé, fermer la fenêtre Internet du blog pour écouter l'émission

Une petite photo souvenir
http://lyon.catholique.fr/IMG/jpg/20091029_pele_rome_281009_330.jpg


Repost 0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 14:08
voici quelques uns des témoignages reçues à la paroisse suite à notre pèlerinage à Lourdes

Le Témoignage de Marie Yvonne / Un pèlerinage pas comme les autres!

Il y a 45 ans que je vais à Lourdes  et 35 ans que j’y accompagne des malades comme hospitalière  et c’est toujours une  grande joie.

Lourdes est pour moi une école ,un laboratoire où l’on expérimente un mode de vie évangélique à transposer ensuite au quotidien , basé sur la  simplicité ,la prière ,la  fraternité universelle ,le service joyeux des frères et en particulier des malades et des  petits qui y sont les rois.

Cependant, cette fois-ci, simple pèlerine du Pèlerinage national, j ai vécu ce temps autrement ,avec une plus grande intériorité ,il a été mon  « temps pour Dieu »!

A l’invitation , toute empreinte de douceur , de la famille Assomptionniste ,je me suis laissée accueillir par Marie, mère de Jésus et notre mère.

Comme Bernadette ,je me suis laissée guider tendrement par Marie pour me laisser rejoindre par le Christ à  la suite des pèlerins d’Emmaüs.

Pour vivre pleinement ce Jubilé des Apparitions , j’ai suivi Bernadette pour parcourir le Chemin  Jubilaire.

A travers le bourg et les sanctuaires, c’est un chemin toute simple  mais riche d‘enseignements ,à l’image de cette jeune bergère.

  -A l’église paroissiale ,je me suis laissée renouveler dans la grâce de mon baptême .

  -Au cachot ,j’ai demandé que me soit donné un regard nouveau, plus compatissant pour les pauvres  pour entrer davantage dans l’esprit des Béatitudes.

  -A le grotte l’étape jubilaire est riche.

J’ai embrassé la belle  icône en mosaïque de La Vierge à l’Enfant, faisant  mienne la prière de Marie acceptant d’être la servante du Seigneur et exultant de joie pour Lui.

J’ai bu et je me suis lavée à la source pour me purifier et dire à Dieu ma soif de Lui.

J ai touché le rocher me rappelant que Dieu est mon rocher.

A la vue des cierges ,j ‘ai demandé à être à mon tour petite lumière pour mes frères.

  -La quatrième étape, à l’oratoire de l’hôpital m’a vraiment invitée à faire grandir mon attention à la grâce de l’Eucharistie et à être davantage présence de l’Amour de Dieu auprès de ceux que je rencontre.

J’ai aimé la façon dont l’Eucharistie du mercredi nous a doucement amenés à recevoir le sacrement de la réconciliation auprès des prêtres qui se sont dispersés dans toute la basilique dés la fin de la célébration.

Joyeuse à l’idée que toutes les intentions de prière écrites dans mon « cahier des merveilles » allaient être portées encore après mon départ par une communauté religieuse de Lourdes, je les ai présentées à Marie devant la Grotte ,en union avec tous ceux qui priaient là avec moi ,à Jésus pendant les Eucharisties et à l’Esprit Saint pendant mon bain à la piscine.

En me plongeant dans l’eau, comme devant le baptistère de l’église paroissiale, j’ai repensé à l’eau de mon baptême et j’ai demandé à l’Esprit Saint de venir éclairer ma vie et celle de ceux qui souffraient de situations apparemment sans issue.

J’ai aimé le chemin de croix qui faisant le lien entre la mort de Jésus sur la croix et la vie de tous ceux qui souffrent aujourd’hui dans le monde nous a amenés à prier et à être en compassion avec cette humanité souffrante.

J’ai été touchée par la qualité de l’accueil qui nous a été réservé à la Cité St Pierre, tant sur le plan  matériel que fraternel ,par les rencontres et les partages vécus .

Nouvellement arrivée à Vaulx, j’ai eu le plaisir , pendant ces 6 jours de vie commune ,de mieux connaître les paroissiens du village et de St Joseph, de grandir en  fraternité avec eux.

Alors il ne me reste plus qu ‘à dire un grand MERCI à Marie d’abord et ensuite à tous ceux qui ont rendu ce pèlerinage possible et qui se sont investis pendant un an afin de le rendre accessible au plus grand nombre ,à ceux qui l’ont encadré.

Sans vous tous ,je n’aurai pas pu le vivre et inviter mon amie Marthe, ravie d’avoir pu réaliser ce vieux rêve d’aller prier la Sainte Vierge à Lourdes

Alléluia!

* * *

 

Le Carnet de voyage de Micheline

Jubilé des 150 ans des apparitions de Marie à Bernadette dans la petite ville de Lourdes. /  « Nous te louons, toi fille de Dieu ! Toi notre mère ! »

11 août :

 Après un an de préparation pour ce beau et pieux pèlerinage, Dieu nous a donné à nous vaudais de partir sur les pas de Bernadette à 117 pèlerins de toutes nationalités. Dans le train le 11 aout, nous emportons dans nos bagages nos vœux, nos intentions, nos prières, et tous ceux qui n’ont pas pu venir, et ceux qui nous ont fait des donc : nous ne devons pas les oublier (les lecteurs de famille chrétienne ont envoyé près de 20 000 euros de dons).

Arrivés à Lourdes à 19h, après avoir pris en route des malades pleins de confiance en Marie, le soir nous nous sommes couchés tôt après un bon repas à la Cité Saint Pierre. Cette cité est une grâce que Dieu nous a donnée par Mgr Rhodhain, il s’agit d’une cité pour les plus démunis afin qu’ils puissent eux aussi venir prier à Lourdes. Nous sommes pleins de confiance, à la recherche de Dieu en passant par notre Sainte Mère Marie.

 

 12 août :

 Première messe dans la basilique Pie X, le matin. Une grande ferveur, une émotion intense. Il y avait des cantiques chantés par des voix d’anges qui nous font rêver à un monde meilleur. Père Sébastien, en habit assomptionniste faisait parti de la chorale. Nous étions au milieu de la famille chrétienne avec un seul cœur et unis dans la prière. La Vierge Marie a été entendue « je veux que l’on vienne ici en procession », sa volonté a été faite : malades, fidèles tous sont là pleins d’amour. L’après midi nous avons eu une rencontre régionale avec les 500 pèlerins du train de Lyon. Certains sont ensuite allé prier à la Grotte « le Ciel de Bernadette ». C’est un lieu mystique où chacun en priant ressent ce souffle d’air frais qui caressait notre visage. Une émotion intense qui nous envahit. Et nous emportons dans notre cœur cette image. A la grotte les prières très ferventes montent au Ciel comme une envolée d’oiseaux. A 18h nous avions rendez vous pour la photo de famille devant la basilique du Rosaire. Après un bon repas le soir nous nous sommes couchés fatigués car Lourdes est en montagne et on a mal aux mollets.

 

 13 août :

 Messe à 9h 30à Pie X. c’est merveilleux de voir tous ces prêtres autour de l’autel. On dirait une fleur. A cet instant j’ai pensé à ceux que j’aimais. 11h30 Mgr Perrier nous rend visite. Quel homme rempli de gentillesse, de charisme. Il nous a béni et a béni nos enfants.

L’après midi nous avons vécu le chemin de croix à la Cité Saint Pierre. Instants de douleurs, de larmes, d’émotion en suivant le chemin de souffrance de Jésus. C’est nous qui l’avions préparé durant l’année. « Marie, mère de Jésus, sois proche de tous ceux qui souffrent, que ta présence maternelle les aide à supporter leurs douleurs et remporter la victoire par la Croix de ton fils Jésus ! »

17h : réunion de famille avec le Père Sébastien, aa notre vicaire, le frère Bernard, aa, le Père François, aa et le P. Régis notre curé. Tous nous nous sommes exprimés. Nous avons déposé là nos souffrances. Nous avions mal au cœur en nous entendant et en même temps quelle espérance ! Certains ont demandé le sacrement des malades pour le lendemain, afin de retrouver confiance en eux.

 

 14 août :

 La journée des malades, pleins d’espoir pour tous ceux qui souffrent. Je ne sais par quel mystère j’ai été le porte parole de tous les malades, ce fut un grand honneur, une grande joie, ce fut un moment intense, émotion profonde de parler au Cardinal de Saïgon présent au Pèlerinage National, et à cet instant une immense tendresse a envahit mon cœur, pour aller sur chacun de tous ces malades. Ce jour là cette Eglise a été remplie d’aMour pour Marie et pour Dieu. « Soyez aimés de Dieu et aimez-le ! »

L’après midi, le chemin du jubilé : l’église où Bernadette a été baptisée, sa maison natale : le cachot de la misère, la Grotte, l’hôpital, puis les piscines, les fontaines, là où les pèlerins avec dévotion boivent de cette eau si pure, ou s’y baignent en priant Marie de les exaucer ou pour la remercier. Jamais nous n’oublierons ces visages dans la Grotte où cette humble enfant a eu cette grande joie de parler avec la Vierge Marie : elle qui illumine, console et guérit. Le soir la procession aux flambeaux pour dire tous ensemble combien nous aimons notre Sainte Mère. La pluie n’a pas empêcher les courageux de venir. Marie était là dans la procession et… plus du tout de pluie ! Les pèlerins, un cierge allumé avancent en priant, en chantant « Salve Regina » on dirait un fleuve de feu qui serpente la ville de Lourdes. Ces flammes symbolisent le désir des fidèles d’être en harmonie avec Marie et son fils Jésus « Lumière du monde ».Certains sont restés à la Cité saint Pierre et ont prié à la chapelle sainte Bernadette.

15 août :

 

Fête de l’Assomption. Le matin départ pour la grand messe sur la prairie. Il y a foule. Le soleil, l’arc en ciel, les oiseaux volaient dans le ciel. Tout cela était présent pour cette belle fête d’Amour. LA messe est présidée par Monseigneur Vingt-Trois. Tous ensemble nous sommes portés en une seule prière. Nous sommes tous précieux aux yeux de Dieu. L’après midi : visite des églises entre amis, puis chapelet devant la Grotte. Le rassemblement de la soirée se confond avec le chant et les prières des pèlerins. Quel délice ce moment… on est bien !

Le soir : veillée pour la cité saint Pierre. C’est génial ! Les enfants ont chanté.  Il y a eu une pièce de théâtre : « Jonas et la Baleine ». C’est une belle leçon de morale. Il y a eu la remise des croix d’hospitaliers de Notre Dame de Salut pour ceux qui se dévouent pour les plus démunis avec amour et générosité : Jeanne, Gérard, Corinne, Paul,… ils méritent cette marque de reconnaissance. J4ai été heureuse de revoir le Père Assomptionniste Vincent : c’est un prêtre à l’écoute des autres. Quelle belle soirée ! Dommage le Père Yves n’était pas de la fête… Peut-être que je ne l’ai pas vu… mais j’ai pensé à lui !

16 août :

Le départ. Un grand merci aux bénévoles de la Cité Saint Pierre, leur générosité, leur sourire nous ont ravis. Que Marie les protège. C’est le cœur rempli de joie, d’amour, la tête pleine de souvenirs, de prières, d’espoirs que nous rentrons sur Vaulx en Velin. Que la tendresse maternelle s’étende sur ceux qui ont fait des dons et sur les bénévoles. Merci aux assomptionnistes : Père Sébastien, Père François, frère Bernard et merci au Père Régis et tous les autres. Aujourd’hui mettons nous en route, donnons à tous ceux ce que nous avons reçu. Suivons le chemin de Jésus et de Marie.

Soyez tous bénis de Dieu. 

Un regard de Marie Louise

Merci à Sébastien et à ceux qui ont préparé le pèlerinage qui nous a conduit à Lourdes en Août.

Comment dire Lourdes à ceux que nous avons laissé ici ? … des rencontres, celle d’une foule immense, des amitiés partagées, des célébrations émouvantes, des bras compatissants pour les plus fragiles, des malades… beaucoup de malades… et encore… un lieu où une petite fille a dit « oui » à la dame, une grotte sombre d’où la lumière a jailli lorsque la dame a dit son nom: « Immaculée Conception ».

Lourdes ? Un mystère, un de plus sur notre chemin de foi.

Lourdes la salle d’attente de la maison où le Père nous attend… On y peut se reposer en déposant ses fardeaux.

Oui : réjouis toi Marie pleine de grâces, Jésus ton enfant est le béni. Prie pour tes enfants maintenant et à l’heure de notre naissance dans le Ciel.

Celui de Jean Marie

Lourdes, une ville où Dieu existe, où la foi s’exprime dans toutes les langues

Où comme à la Pentecôte, toutes les races, langues et cultures se retrouvent ici pour prier Marie pour rechercher la guérison de l’âme et du corps.

Le ciel descend sur la terre, comme disent les Africains.

On est enthousiasmé p, porté par la foule des croyants

Par la ferveur du peuple des croyants

Par la beauté des célébrations

Par la place accordée aux petites, aux plus humbles, aux malades, aux personnes handicapées.

Lieu de rencontres entre malades et valides,

Instants de partage, de fraternité, d’attention aux autres, de communion les uns avec les autres, lieu de ressourcement.

En quittant Lourdes, comme le disait Monseigneur Perrier, une seule idée: « y revenir pour goûter de nouveau cette ambiance du ciel »

Merci, Sébastien et tous ceux qui ont préparé ce pèlerinage pour ce temps de grâce.

 des photos clickez:  ici    et   ici

Repost 0
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 10:41

main.jpg


Prière d’un paroissien pour les prêtres

Tout d'abord, Seigneur, nous te remercions de ce que ces hommes aient accepté de devenir nos prêtres. Si par hasard ils avaient préféré une vie plus facile et plus confortable, s'ils avaient choisi de devenir employé, fonctionnaire, professeur ou médecin, salarié d'usine (avec tous les droits du travail, ce dont ne bénéficient pas les employés de l'Eglise), nous serions bien ennuyés. Merci ô Dieu de leur avoir donné le courage du renoncement. Grâce eux, nous pouvons partager le pain de vie, fonder des foyers solides, purifier notre âme et mourir en paix. 

Béni sois-tu Seigneur pour les défauts de nos pasteurs. Des gens parfaits supportent mal les faiblesses des autres, des gens en bonne santé méprisent les petites natures.

Toi, Seigneur, tu as mieux vu que nous. Alors conscients de ta sagesse, nous te prions pour le ministère de nos prêtres. Fais que s'ils réussissent, ils ne triomphent pas. Que s'ils échouent, ils ne se découragent pas. Ton règne n'est ni dans le succès ni dans l'échec, il est dans l'amour. Garde nos prêtres dans ton amour.

Nos prêtres sont des phénomènes, ils doivent être pédagogues pour les enfants, qualifiés dans les questions du mariage (mixte ou pas mixte), psychologues pour la jeunesse, chef-d'œuvre de sciences et de délicatesse pour la cure d'âme. Avec les athées ou les catholiques, on attend d'eux qu'ils soient des théologiens à la fois fermes et larges, et des historiens avisés. En plus ils doivent se tenir au courant des problèmes théologiques, oecuméniques, philosophiques, sociologiques et politiques. Ils subissent même des recyclages de tous genres pour rester toujours à l'écoute de notre monde et de leurs fidèles.

Nous oublions que s'ils nous reçoivent ou nous visitent ils doivent toujours être souriants, bien qu'ils soient parfois abrutis de fatigue.

Seigneur inspire-nous (il y faut l'aide de ton Esprit) et apprends nous à être indulgent pour ces "spécialistes universels". Leur programme est incohérent et inhumain. Fais que si sur quinze spécialités, notre prêtres en pratique avec aisance la moitié ou même le quart, nous en soyons satisfaits. Nous qui traiterions d'insensé et laisserions tomber un médecin qui afficherait sur sa plaque une dizaine de spécialités, veuille que nous soyons conscients des difficultés du ministère de nos prêtres.

O Dieu nous te demandons de nous donner aussi de la patience et de l'amitié pour nos prêtres de notre paroisse. En pensées et aussi en paroles... surtout en parole, mêmes lorsqu'ils ne sont pas là... 

Si le nôtre (de prêtres) fait merveille auprès des enfants que nous évitions de conclure avec nos amis du troisième âge qu'il n'a d'intérêt que pour les jeunes. S'il a le charisme de visiter les personnes âgées que nous n'allions pas imaginer qu'il méprise la jeunesse. S'il est gros et bien portant que nous ne pensions pas qu'il ne se prive de rien. S'il est maigre ou souffrant, ne nous laisse pas décider qu'il se néglige.

Donne-nous, Seigneur, de lui pardonner ses impatiences et ses erreurs. Fais-nous comprendre que nous n'avons qu'un prêtre (à la fois) à supporter, mais que lui a tous ses paroissiens sur le dos.

Donne-nous, enfin, Seigneur, de lui fournir de temps en temps, par notre délicatesse, la consolation de savoir qu'il n'est pas entouré que d'indifférence ou d'hostilité...

Et puis une dernière requête, qui nous sera certainement très utile à nous-même; donne-nous la persévérance dans la prière pour tous tes enfants, et particulièrement pour nos prêtres. 

Repost 0