Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous ?

  • : BLOG DES PAROISSES CATHOLIQUES DE VAULX EN VELIN
  • : Vous trouverez sur ce blog toutes les informations de la vie des paroisses de Vaulx en Velin
  • Contact

PERMANENCES



Pour vous renseigner sur la vie de la paroisse,
demander un sacrement (baptême, mariage,
sacrement des malades,...)
Pour rencontrer un prêtre
ou une permanente   en pastorale  
Pour prendre rendez-vous et vous confesser
Pour discuter
Pour toute information sur la vie de la paroisse

Les permanences
se tiennent à la Maison paroissiale ST THOMAS
tous les jours
de 17h00 à 18h45
3, rue Driss Benzekri
69120 VAULX EN VELIN
04.78.79.60.60

    

Mme Solange PORTE (caté et aumôneries)
Samedi: 10h - 12h00 ou sur RDV
   

Marie Yvonne HAVYARIMANA
Secrétaire paroissiale
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi :14h - 19h
     


     
 

Welcome - Marhaba - Bel bonjou - Bienvenido - Bem-vindo-Karibu - Nal-varravu - Bienvenue

   BIENVENUE

 

accueil blog Sept2012   

Welcome Swagata - добре дошъл  

Bel BonjouBienvenidos – Benvenuto 

Gratus Mihi Venis -  Boyeyi Bolamu 

Tonga Soa  - Bem-Vindo - Nal-Varravu 

HOAN NGHINH

 

Archives

PRIONS ENSEMBLE

Messes du Dimanche
 
le samedi (messe anticipée du dimanche)
à 18h30 à l'église Notre Dame de l’Assomption (Village)
 
le dimanche
à 9h30 à l'église St Joseph (Vaulx-Sud, 57 avenue Roger Salengro)
 
à 10h30 à l'église Saint Thomas (Vaulx-Centre, 16 Avenue Pablo Picasso) 
 
à 11 h à la chapelle St Jean (chapelle 38 petite rue du Roulet, Villeurbanne)
 
à 09h00 le 1er dimanche du mois à l'église Notre Dame de l’Assomption (Village) 
 
Messes de semaine
 
à l'Oratoire de Saint Thomas :  
Du lundi au jeudi à 7h30
Vendredi à 08h30
à l'Oratoire de Vaulx-Village :
lundi et jeudi à 18h45
 
à l’église St Joseph :
mercredi à 18h15
Attention pas de messe en décembre et janvier
 
au Grand Bois (4 chemin du Grand Bois) :
mardi à 18h45
 

Groupe de prière: Parole et vie
à l'Oratoire de Saint Thomas :  
tous les 1er et 3ème mercredis du mois à 18h
Adoration du Saint Sacrement   
 
à l'Oratoire de Vaulx Village:
tous les jeudis de 17h30 à 18h30
Méditation du Chapelet
 
à l'église Saint Joseph :
tous les mercredis à 17h 15  
                   
au Grand Bois (4 chemin du Grand Bois) :
2ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30       
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 22:00

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 14,22-33

 

Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu'il renverrait les foules.

Quand il les eut renvoyées, il se rendit dans la montagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.
Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils disaient : « C'est un fantôme », et la peur leur fit pousser des cris.

Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c'est moi ; n'ayez pas peur ! »
Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c'est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur l'eau. »
Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.

Mais, voyant qu'il y avait du vent, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »

Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

   

Commentaire

Origène (v. 185-253), prêtre et théologien
Commentaire sur l'évangile de Matthieu, livre 11, ch. 5-6 ; PG 13, 913 ; SC 162 (trad. SC p. 287s rev.)


« Passons sur l'autre rive » (Lc 8,22)


      « Jésus a obligé les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu’il renvoyait les foules. » Les foules ne pouvaient pas partir vers l'autre rive ; elles n'étaient pas des Hébreux au sens spirituel du mot, qui se traduit : « les gens de l'autre rive ». Cette œuvre était réservée aux disciples de Jésus : partir pour l'autre rive, dépasser le visible et le corporel, ces réalités temporaires, et arriver les premiers vers l'invisible et l'éternel… Et pourtant les disciples n’ont pas pu précéder Jésus sur l'autre rive…; il voulait peut-être leur apprendre par l'expérience que sans lui il n'était pas possible d’y arriver… Qu'est-ce que cette barque dans laquelle Jésus oblige les disciples à monter ? Ne serait-ce pas la lutte contre les tentations et les circonstances difficiles ?…

      Ensuite il a gravi la montagne, à l'écart, pour prier. Pour qui prie-t-il ? Probablement pour les foules, pour que, renvoyées après avoir mangé les pains bénis, elles ne fassent rien de contraire à ce renvoi de Jésus. Pour les disciples aussi…, pour qu’il ne leur arrive rien de mal sur la mer à cause des vagues et du vent contraire. J'ai bien envie de dire que c'est grâce à la prière que Jésus adresse à son Père que les disciples n'ont subi aucun dommage, alors que la mer, les vagues et le vent s’acharnaient contre eux...

      Et nous, si un jour nous sommes aux prises avec des tentations inévitables, souvenons-nous que Jésus nous a obligés à nous embarquer ; il n'est pas possible de parvenir à l'autre rive sans supporter l'épreuve des vagues et du vent contraire. Puis, quand nous nous verrons entourés par des difficultés nombreuses et pénibles, fatigués de naviguer au milieu d’elles avec la pauvreté de nos moyens, pensons que notre barque est alors au milieu de la mer, et que ces vagues cherchent à « nous faire naufrage dans notre foi » (1Tm 1,19)… Soyons sûrs alors que vers la fin de la nuit, quand « la nuit sera avancée et le jour tout proche » (Rm 13,12), le Fils de Dieu arrivera près de nous afin de nous rendre la mer bienveillante en marchant sur ses eaux.

Repost 0
Published by REDACTION - dans Méditons ...
commenter cet article
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 07:22
Mt 6, 16-21

 


L'HOMME NOUVEAU SUIT ET SERT JESUS.


L'homme du Carême fait pendant 40 jours un exercice de "drill", un recyclage annuel. Pour cela, il se met en retraite, se refait nomade intérieurement, au désert par rapport à un monde qu'il s'applique à rejuger et en partie à re-jeter. Comme les juifs quittant l'Egypte (monde) pour passer la Mer Rouge (assurer son baptême) et séjourner au désert pendant quarante ans (toute la courte vie terrestre). Il leur faut donc s'équiper sérieusement, bottes et bâtons de marche, gourde, bourse, lumière, guide, compagnons de cordée. Ainsi équipé, fort de l'appel du Père, de la précision du Verbe et de la lumière de l'Esprit, conscient de sa faiblesse et de ses atouts, il pourra partir et surtout, arriver.

Repost 0
Published by REDACTION - dans Méditons ...
commenter cet article
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 16:45

 

Bon et Saint Noël

à vous et à vos proches !

 

Prière autour d’une naissance

Petit enfant
Habité des clartés de Dieu
Ouvre tes yeux.
Qu’ils illuminent en avant
les chemins insolites
et mystérieux de la vie !
Eppheta. Ouvre-toi !

Que tes mains agrippées aux nôtres
S’ouvrent et se tendent
Pour fleurir l’amitié.
Qu’elles offrent pour accueillir
Le pain rompu et la grappe broyée !
Eppheta. Ouvre-toi !

Grandis petit enfant
Dans un corps sain et vigoureux.
Toute la vie, puisses-tu être
Bien de ce monde.
Et pas du monde
Comme Jésus-Christ !

Que tes oreilles s’ouvrent
Aux merveilles de Sa parole
Qu’elles s’étonnent
A chaque appel des hommes.
Eux te diront l’appel de Dieu.
Eppheta. Ouvre-toi !

Que ta bouche profère des paroles
Qui nous fassent sourire à nos rêves d’hier,
Et redonnent fraîcheurs à nos vieux élans.
En chantant la joie des hommes,
Puisses-tu vanter Jésus-Christ !
Eppheta. Ouvre-toi !

Que tes pas libèrent de toute peur
Sur les chantiers plein de risques !
Que tu puisses toujours marcher
Au pas de tant d’autres hommes !
Eppheta. Ouvre-toi !

 

les prêtres et l'équipe Pastorale de Vaulx en Velin
Repost 0
Published by FAIRE VIVRE LE BLOG - dans Méditons ...
commenter cet article
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 12:00

Vous découvrirez au cours de ce mois de mai quelques "méditations" et textes qui concernent le Vierge Marie. Ces textes sont également proposés sur le site croire.com de Bayard.

"De même que rien de ce qui a été fait n'a été fait sans le Verbe, ainsi, rien de ce qui a été refait n'a été refait sans Marie" St Augustin

Marie aujourd'hui

 

Un éditorial de Michel Kubler, assomptionniste et rédacteur en chef de La Croix


« C’est le mois le plus beau ! » L’affirmation du cantique ne vaut pas vraiment, ces jours-ci, pour la météo. Mais elle vibre toujours dans le cœur des chrétiens pour qui le mois de mai est celui de Marie, et qui sont nombreux à porter sur la Vierge un regard à nul autre pareil. À cause du Fils qu’elle nous a donné, mais aussi à cause d’elle-même. La mère de Jésus est, en effet, perçue par beaucoup de disciples de son fils comme leur propre mère d’un point de vue spirituel, au regard du salut que son « oui » nous aura acquis. D’aucuns trouveront que c’est trop : la tradition réformée, par exemple, récuse toute concentration de dévotion sur une « simple » créature – fût-ce la plus proche du Christ. Et ce n’est sans doute pas un hasard si le rivage méditerranéen, particulièrement généreux en cultes marials de tous genres, est culturellement si éloigné de la tradition protestante ! Mais la Réforme ne s’interdit pas de voir en Marie l’exemple éminent d’une vie menée selon l’Évangile. D’autres jugeront que ce n’est pas assez : toutes les religions ne possèdent-elles pas une figure plus ou moins divinisée de mère originelle ? Marie elle-même, outre son enracinement indéniable (quoi que peu honoré par les chrétiens…) dans le judaïsme, n’est-elle pas noblement vénérée dans le Coran ? L’Église n’a sans doute pas fini de réajuster ainsi son rapport à la mère de Jésus. Mais cela n’empêchera jamais le peuple chrétien de trouver, dans la bonté et la disponibilité de cette femme entre toutes choisie, les accents maternels dont ils peuvent bien avoir besoin pour aimer et se savoir aimés. Autrement dit : un message universel exprimé, de la part de Dieu, dans le visage et les passages d’une si singulière fille de notre commune humanité.

23 mai 2003

 

Repost 0
Published by REDACTION - dans Méditons ...
commenter cet article
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 13:54

000000000-1.jpg



Il y a des paroles qui annoncent une heureuse nouvelle,
et chantent la musique de sa présence
car elles répandent sur la terre humaine
la bienveillance et le pardon.

Il y a des gestes qui annoncent l'heureuse nouvelle
et montrent sa lumière et sa présence
car ils construisent la terre humaine
sur la justice et la paix.

Il y a des actes qui annoncent l'heureuse nouvelle
et montrent sa lumière et sa présence
car ils fondent la terre humaine
sur le droit et la tendresse.

Il y a des temps où les chrétiens se rassemblent
pour annoncer l'heureuse nouvelle
en célébrant Dieu
définitivement lié à la terre humaine.


L'Avent ?
Je me lève afin que la Bonne Nouvelle
transite par mes paroles et par mes actes.
Repost 0
Published by REDACTION - dans Méditons ...
commenter cet article
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 12:20

 

nuit.jpg

Monsieur Soleil s’en est allé
Et son travail est terminé
On dit "c’est la fin de l’année
La Nouvelle il faut préparer."
Des gens allument quelques feux,
Ils disent qu’ainsi c’est bien mieux
Pour éloigner tous les esprits
Qui rôdent en cette longue nuit.
Citrouilles habillées de bougies,
Voilà la ténèbre éclaircie,
Tous les passants en s’amusant
Ont mis des masques effrayants,
Des peaux de bêtes et des squelettes,
Des milliers de déguisements
Pour faire peur aux elfes, aux fées,
Aux sorcières et les éloigner.
On se fait aussi bien des tours
Les enfants vont de cour en cour
Chercher des sous et des bonbons
C’est fête et joie, ça semble bon
 
Une autre Lumière a brillé
Car tous les Saints sont célébrés
Et les Ténèbres sont chassées
C’est Dieu qui vient nous éclairer.
Pas besoin de déguisement
Pour chasser les esprits troublants
Juste ce qu’il faut de clarté
Qui à chacun nous est donnée
Par la lumière du baptême
Pour que la Vie soit un Je T’aime,
Juste ce qu’il faut de prière
Pour que Saints et Saintes d’Hier
Soient avec nous dans cet Espoir
Que la Vie sortira du Noir,
Juste ce qu’il faut de bougie,
De fleurs ou de photo jaunie
Pour rallumer le souvenir
De ceux qu’on a dû voir partir
Et qu’on retrouvera plus tard
Bien après notre dernier soir
Juste ce qu’il te faut d’Amour
Pour aller crier à ton tour
Que toutes nos morts sont vaincues
Depuis que le Christ est venu.
Que la Lumière brille donc,
Cette Lumière est notre Don
Et c’est elle que nous portons,
La Vie est là, nous la chantons !
Si ce soir la fête est en toi,
N’oublie donc pas aussi ta Foi !
 
Repost 0
Published by FAIRE VIVRE LE BLOG - dans Méditons ...
commenter cet article