Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous ?

  • : BLOG DES PAROISSES CATHOLIQUES DE VAULX EN VELIN
  • : Vous trouverez sur ce blog toutes les informations de la vie des paroisses de Vaulx en Velin
  • Contact

PERMANENCES



Pour vous renseigner sur la vie de la paroisse,
demander un sacrement (baptême, mariage,
sacrement des malades,...)
Pour rencontrer un prêtre
ou une permanente   en pastorale  
Pour prendre rendez-vous et vous confesser
Pour discuter
Pour toute information sur la vie de la paroisse

Les permanences
se tiennent à la Maison paroissiale ST THOMAS
tous les jours
de 17h00 à 18h45
3, rue Driss Benzekri
69120 VAULX EN VELIN
04.78.79.60.60

    

Mme Solange PORTE (caté et aumôneries)
Samedi: 10h - 12h00 ou sur RDV
   

Marie Yvonne HAVYARIMANA
Secrétaire paroissiale
Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi :14h - 19h
     


     
 

Welcome - Marhaba - Bel bonjou - Bienvenido - Bem-vindo-Karibu - Nal-varravu - Bienvenue

   BIENVENUE

 

accueil blog Sept2012   

Welcome Swagata - добре дошъл  

Bel BonjouBienvenidos – Benvenuto 

Gratus Mihi Venis -  Boyeyi Bolamu 

Tonga Soa  - Bem-Vindo - Nal-Varravu 

HOAN NGHINH

 

Archives

PRIONS ENSEMBLE

Messes du Dimanche
 
le samedi (messe anticipée du dimanche)
à 18h30 à l'église Notre Dame de l’Assomption (Village)
 
le dimanche
à 9h30 à l'église St Joseph (Vaulx-Sud, 57 avenue Roger Salengro)
 
à 10h30 à l'église Saint Thomas (Vaulx-Centre, 16 Avenue Pablo Picasso) 
 
à 11 h à la chapelle St Jean (chapelle 38 petite rue du Roulet, Villeurbanne)
 
à 09h00 le 1er dimanche du mois à l'église Notre Dame de l’Assomption (Village) 
 
Messes de semaine
 
à l'Oratoire de Saint Thomas :  
Du lundi au jeudi à 7h30
Vendredi à 08h30
à l'Oratoire de Vaulx-Village :
lundi et jeudi à 18h45
 
à l’église St Joseph :
mercredi à 18h15
Attention pas de messe en décembre et janvier
 
au Grand Bois (4 chemin du Grand Bois) :
mardi à 18h45
 

Groupe de prière: Parole et vie
à l'Oratoire de Saint Thomas :  
tous les 1er et 3ème mercredis du mois à 18h
Adoration du Saint Sacrement   
 
à l'Oratoire de Vaulx Village:
tous les jeudis de 17h30 à 18h30
Méditation du Chapelet
 
à l'église Saint Joseph :
tous les mercredis à 17h 15  
                   
au Grand Bois (4 chemin du Grand Bois) :
2ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30       
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 22:00

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 14,22-33

 

Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu'il renverrait les foules.

Quand il les eut renvoyées, il se rendit dans la montagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.
Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils disaient : « C'est un fantôme », et la peur leur fit pousser des cris.

Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c'est moi ; n'ayez pas peur ! »
Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c'est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur l'eau. »
Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.

Mais, voyant qu'il y avait du vent, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »

Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

   

Commentaire

Origène (v. 185-253), prêtre et théologien
Commentaire sur l'évangile de Matthieu, livre 11, ch. 5-6 ; PG 13, 913 ; SC 162 (trad. SC p. 287s rev.)


« Passons sur l'autre rive » (Lc 8,22)


      « Jésus a obligé les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l'autre rive, pendant qu’il renvoyait les foules. » Les foules ne pouvaient pas partir vers l'autre rive ; elles n'étaient pas des Hébreux au sens spirituel du mot, qui se traduit : « les gens de l'autre rive ». Cette œuvre était réservée aux disciples de Jésus : partir pour l'autre rive, dépasser le visible et le corporel, ces réalités temporaires, et arriver les premiers vers l'invisible et l'éternel… Et pourtant les disciples n’ont pas pu précéder Jésus sur l'autre rive…; il voulait peut-être leur apprendre par l'expérience que sans lui il n'était pas possible d’y arriver… Qu'est-ce que cette barque dans laquelle Jésus oblige les disciples à monter ? Ne serait-ce pas la lutte contre les tentations et les circonstances difficiles ?…

      Ensuite il a gravi la montagne, à l'écart, pour prier. Pour qui prie-t-il ? Probablement pour les foules, pour que, renvoyées après avoir mangé les pains bénis, elles ne fassent rien de contraire à ce renvoi de Jésus. Pour les disciples aussi…, pour qu’il ne leur arrive rien de mal sur la mer à cause des vagues et du vent contraire. J'ai bien envie de dire que c'est grâce à la prière que Jésus adresse à son Père que les disciples n'ont subi aucun dommage, alors que la mer, les vagues et le vent s’acharnaient contre eux...

      Et nous, si un jour nous sommes aux prises avec des tentations inévitables, souvenons-nous que Jésus nous a obligés à nous embarquer ; il n'est pas possible de parvenir à l'autre rive sans supporter l'épreuve des vagues et du vent contraire. Puis, quand nous nous verrons entourés par des difficultés nombreuses et pénibles, fatigués de naviguer au milieu d’elles avec la pauvreté de nos moyens, pensons que notre barque est alors au milieu de la mer, et que ces vagues cherchent à « nous faire naufrage dans notre foi » (1Tm 1,19)… Soyons sûrs alors que vers la fin de la nuit, quand « la nuit sera avancée et le jour tout proche » (Rm 13,12), le Fils de Dieu arrivera près de nous afin de nous rendre la mer bienveillante en marchant sur ses eaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by REDACTION - dans Méditons ...
commenter cet article

commentaires